Masters de Madrid

Sur Sport +, on peut a pu retrouver 4 français en lutte essayer d’atteindre les quarts de finale et essayer d’aller plus loin et ainsi se qualifier pour le masters de Shangai : Monfils, Simon, Gasquet et Tsonga. En face, respectivement Roddick, Ginepri, Nadal et Federer. Finalement ce soir on a deux qualifiés, pas de vrai surprise mais quand même bien content pour Monfils qui mérite vraiment. D’ailleurs il nous a refait une petite danse comme celle qu’il avait faite à Roland Garros. M’enfin une bonne année tennistique pour les français je trouve !

Ps : Gros coup de gueule n’empêche contre les présentateurs qui sont pas la moitié de machos, on était au même niveau que Candeloro pour ceux qui connaissent, c’est dire  combien ils sont au ras des paquerettes, surtout qu’à Madrid on a des ramaseuses de balle qui sont des mannequins, faudra m’expliquer l’intérêt, là je vois pas, sauf peut-être un accident, il y en a une qui va se prendre un coup de raquette ou de balle un jour, non ?

Internet outil de communication … perfectible

D’un coté j’ai envie de m’exprimer à travers ce blog et pourtant malgré toutes les améliorations qu’Internet a pu apporter pour améliorer la vitesse et la “qualité” de la communication, je ne parviens pas à véritablement retranscrire ce que j’ai envie de dire à un moment donné.

Prenons un exemple : Nounette et moi, on a tendance à s’énerver de certain comportements d’automobiliste et on se dit entre autres qu’on pourrait trouver des solutions pour au moins que certaines personnes prennent consciences du danger qu’elles représentent (faire des panneaux/pancartes avec écrit dessus “Combien pour ton clignotant ? il a a pas l’air d’avoir beaucoup servi !”). A un moment donné j’en envie de retranscrire cette envie et de savoir si d’autres personnes sont dans le même cas que nous mais j’ai toujours l’impression que le temps qu’il me faudrait pour l’exprimer me ferait perdre trop de temps et ne serait pas fidèle à nos pensées qui fusent à ces moments là.

 Le problème est en fait l’équipement et sa facilité d’accès. La technologie aussi. Des fois, je pense à l’avenir et aux possibilités qui s’offriront à nous (je pourrais dicter ce texte à mon pc par exemple ou peut-être pourrait-il même lire directement dans mes pensées). Mais il est claire que c’est du rêve tout ça ! (ça relève même du fantasme pour un informaticien comme moi). M’enfin il existe de plus en plus de possibilité pour être “connecté” tout le temps ! Qui sait ce que l’avenir nous réserve ?

 Qu’est que vous en pensez de tout ça ?